Logo CSDEM

Réouverture prochaine

Sur plainte de la Chambre Syndicale de l'Édition Musicale, le Tribunal Correctionnel de Paris a, par ordonnance du 16 décembre 2020, condamné la société Partalacarte et son gérant pour s'être rendu coupable du délit de contrefaçon en mettant à disposition du public sur l'Internet des fichiers reproduisant illicitement des partitions et des paroles d'œuvres musicales protégées et des liens de téléchargement permettant d'accéder à des partitions et des paroles d'œuvres musicales sur le site partitionsdechansons.com